Comment Kobo fête les 3 ans de ma série – Lacan et la boîte de mouchoirs ?

Quand j’ai publié pour la première fois Lacan et la boîte de mouchoirs, je ne me doutais pas que ce projet deviendrait une série, pas plus que cette série aurait une longue vie. En effet, cela fait trois ans que vous achetez et lisez chaque mois la série.

Pendant deux ans (de juin 2013 à février 2015) je me suis consacrée à cette première série, d’un côté l’écriture mensuelle et de l’autre l’édition de chaque épisode puis ensuite l’exécution des compilations par saison (il y en a trois au total) en versions numérique et papier,  ajouter à cela, la promotion et les événements autour de chaque sortie… Vous m’avez suivie.

Lacan et la boîte de mouchoirs

J’ai commencé par publier un épisode par mois pour les deux premières saisons, puis me basant sur cette expérience et vos retours, j’ai publié la dernière saison (saison 3) en un seul volume. Cela m’a permis de ne plus improviser, mais de publier un livre dont j’avais écrit la fin et d’avoir donc une vue d’ensemble sur la saison et d’engager la réécriture sur la totalité des épisodes et non plus sur 1 épisode.

Nombreux d’entre-vous, lecteurs et blogueurs qui avez suivi la série m’avez écrit pour me dire que vous trouviez cette dernière Saison la meilleure. Je vous remercie d’avoir pris le temps de me l’écrire ou me le dire. Vous savez que je suis d’accord avec vous.

Alors, vive la série !

Aujourd’hui, le premier épisode (séance 1) est gratuit sur les plateformes Kobo, Fnac, Kindle et iBookStore permettant à tout lecteur d’essayer la série et de se faire une idée si c’est une lecture pour lui ou pas (en s’abonnant à ma newsletter, on peut même télécharger gratuitement les 3 premiers épisodes de la saison 1) 😉 Inscription ici 

En 2014, la Saison 1 de ma deuxième série, Brooklyn Paradis, a été publiée par les éditions La Bourdonnaye. Cela a été une expérience qui s’est finie hélas au bout d’à peine deux ans, les Éditions La Bourdonnaye ont mis les clés sous la porte cet été.

À travers cette expérience, je vous ai rencontrés et découvert de nouveaux lecteurs non plus sur les réseaux sociaux ou via email, mais dans les salons (dont le fabuleux salon Étonnants Voyageurs à Saint-Malo). J’ai eu la chance de faire des dédicaces, de vous connaître et donc de mieux comprendre les enjeux de la série et le travail que doit faire un auteur pour aller à la rencontre de ses lecteurs. Brooklyn Paradis était aussi une improvisation, car si j’avais un arc de développement du personnage principal, Courtney Burden, (une mini bible) pour la série, je n’avais écrit que la Saison 1 de Brooklyn Paradis quand celle-ci a été publiée.

À la fermeture de la maison d’édition, j’ai récupéré tous mes droits sur Brooklyn Paradis et depuis deux mois, je m’attèle à écrire la série dans sa globalité pour vous proposer la meilleure série possible. Rebondissements bien sûr, mais aussi développement de chacun des personnages (il y en a beaucoup), développement du thème… Cette vue d’ensemble me permettra de créer une série avec un enjeu dramatique solide et des personnages multidimensionnels, une intrigue et un thème global qui devrait vous intéresser : l’argent serait-il devenu la valeur suprême ? Et sans oublier l’humour qui est une des composantes.

Vous qui avez lu la Saison 1 de Brooklyn Paradis, je ne vous oublie pas. Enfin libérée de la publication et promotion de mon dernier roman, Mémorial Tour, je suis en train de créer l’outline et d’écrire tous les épisodes. Je suis dans la phase d’organisation et je dois déterminer combien de saisons ou tomes il me faudra pour développer l’histoire et les personnages principaux. Ce travail d’écriture est en train de modifier la Saison 1, il me faut donc la reprendre un peu de manière à rendre toute la série cohérente. Je vous en reparle bientôt.

Je continue donc d’écrire des séries, même si je sais que le roman est plus plebiscité en France, parce que j’aime cette forme et qu’un auteur qui n’écrit pas ce qu’il aime ne serait pas heureux. Je ne le serais pas. Le seriez-vous si vous lisiez ce que vous n’aimez pas lire ? Une série est une sorte de long roman (un roman sans fin ? ) qui offre à l’auteur comme au lecteur le plaisir de rester le plus longtemps possible avec les personnages qu’il aime. L’aventure en série de Lacan et la boîte de mouchoirs ou de Brooklyn Paradis et votre fidélité m’ont permis de former un petit groupe de lecteurs fidèles. Aujourd’hui, vous me  suivez et me soutenez, je vous en remercie et j’espère que nous continuerons la route ensemble avec Brooklyn Paradis.

Pour fêter cette l’incroyable longue vie de ma première série, Lacan et la boîte de mouchoirs, Kobo (et son partenaire Fnac)  propose une mise en avant ce mois d’octobre dans la rubrique :  feel good books. L’intégrale de la série est donc à 2,99 au lieu de 5,99€ jusqu’au 25 octobre 2016. Cest-à-dire que pour le prix d’une saison vous pouvez lire toute la série. Kobo lecture numerique

Sur Kobo   et   sur Fnac    et sur Kindle

Partagez avec vos amis, vos collègues, tous ceux qui comme vous aimeront Judith, Hervé Mangin et ses patients.

3 Saisons Lacan et la boîte de mouchoirsL’expérience de la psychanalyse se prêtait pour moi si bien à une fiction dans laquelle des personnags coincés dans une pièce pendant un temps limité devaient régler les conflits, les turbulences qui les animaient ou les agitaient dans leur vie et qui nous animent nous aussi chaque jour. Avoir la possibilité de les voir comme à la loupe était le défi de cette série, j’espère y avoir un peu résussi, mais n’hésitez pas à me le dire en lisant toute la série dès aujour’hui…

Lacan et la boîte de mouchoirs fête ses trois ans, la série continue sa vie, elle trouve chaque jour de nouveaux lecteurs et séduits de nouveaux blogueurs ou médias comme RFI.

#CestQuoi une boîte de mouchoirs, @Qrisimon ? Direct @VMDNRFILacan et la boîte de mouchoirs”

 

L’intégrale des saisons sera bientôt disponible sur iBook Store, au plus tard 25 octobre.

3 Saisons Lacan et la boîte de mouchoirs

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *