Edition numérique, passerelle vers le papier ?

L’édition numérique serait-elle une passerelle vers le papier ? La question se pose aujourd’huipour moi,  d’une part parce que cinq ans après l’autoédition de mon premier e-book, je suis devenue un auteur avec un livre, Brooklyn Paradis, édité chez un éditeur numérique et papier, de plus, les ventes papier de la série Lacan et la boîte de mouchoirs sont en progression et ont même quadruplé ses deux derniers mois (hasard du calendrier ou réelle tendance ? l’avenir me le dira), d’autre part parce que le marché du livre numérique dépasse difficilement en France et dans nombreux pays européens, la barre des 5% du marché du livre. Le marché du livre numérique reste une niche en France, alors que d’en d’autres secteurs commerciaux le numérique progresse.

L’ère du numérique, nous permet d’échanger, de communiquer et de nous exprimer essentiellement par écrit. Les nouveaux outils d’écriture s’appellent donc sms, e-mails, réseaux sociaux, blogs, e-book et Evernote, Scrivener, et toute une panoplie de logiciels. Ces outils sont utilisés massivement par toutes les couches de la société au travail ou à la maison.

Depuis pratiquement 20 ans, l’e-commerce, le téléphone mobile, internet restructurent et renouvellent les modèles économiques dans nombreux secteurs, de même qu’ils modifient aussi en profondeur ou créent des pratiques d’écriture et de lecture. Ces changements forcent à la restructuration des modèles économiques, le modèle du livre n’y échappe pas.

Il est temps d’y réfléchir de manière à trouver des solutions adaptées et satisfaire à la demande des usagers et aux besoins des acteurs.

“On n’a jamais autant écrit. 
Le temps est venu de s’intéresser à l’écriture. Aux e-critures, envisageons l’écriture autrement, autour de ceux qui écrivent !

Déclare le site E-critures qui s’intéresse à l’écriture, toutes les écritures et propose d’en débattre.

e-criture

E-critures est un site fondé et dirigé par Clémence Borin, qui a travaillé plusieurs années dans le secteur éditorial (éditions Verdier, éditions Plon). Elle propose une réflexion sur l’écriture aujourd’hui et pour engager cette conversation avec les acteurs et/ou partenaires, elle propose ce vendredi 22 janvier à 19h19 une table ronde d’une heure à la Gaîté Lyrique, théâtre devenu aujourd’hui le haut lieu des évolutions technologiques. L’ entrée est libre.

” E-critures, c’est la rencontre des nouvelles pratiques issues de l’Internet, adoptées par la génération Y et appliquées à l’irrépressible désir d’écrire !

Je suis très heureuse d’y avoir été invité avec d’autres intervenants prestigieux : Charlotte Allibert, de Librinova, une société à la croisée de l’édition traditionnelle et du numérique, Florent Massot, directeur éditorial aux Arènes et chez J’ai lu et Benoît de La Bourdonnaye, éditeur et libraire numérique.

Il est toujours temps de se poser les bonnes questions sur notre lien à l’écriture et son développement à travers les nouvelles technologies :

Quels sont les rapports entre le support papier et le support numérique, sont-ils à sens unique ou peuvent-ils être à double sens ? Quel rapport entretiennent les auteurs de blogs avec le support papier ? Tout numérique ou tout papier ? Une question que se posent les éditeurs “pure players” ou les éditeurs traditionnels.

Il est indéniable que des changements sont en train de s’opérer. Nos usages modifient les secteurs de l’écriture, de même que la langue. Les prescripteurs de livres se sont déplacés des magazines sur la toile, la facilité d’éditer en numérique fait évoluer l’autoédition et l’édition.

Je vous invite à nous rejoindre ce vendredi pour inventer le futur de l’écrit.

Où  ? Gaîté Lyrique (Plus d’infos ici)

Quel jour ? vendredi 22 janvier

À quelle heure ? de 19h19 à 20h19

Avec qui ? Charlotte Allibert, Benoît de La Bourdonnaye, Florent Massot et Chris Simon. Table ronde menée par Clémence Borin

Si vous avez des questions, des points de vue, nous pouvons commencer les échanges sur ce blog.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *