Pour un web ouvert

Le baiser de la mouche reprend aujourd’hui un texte de Laurent Margantin – Pour une web-association des auteurs – qui propose de penser et cultiver un espace d’échange et de liberté pour l’écriture numérique, et notamment l’écriture de blog. Un peu à l’image d’un jardin à l’anglaise plutôt que d’un jardin à la française. Billet reblogué du site qui est désormais consacré à cette tentative, et dans laquelle cette démarche s’inscrit : Pour une web-association des auteurs, Disséminer les écritures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *